Suivi du patient coronarien stable | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Suivi du patient coronarien stable

Le pronostic et la qualité de vie des patients coronariens se sont améliorés par une meilleure gestion des événements coronariens aigus et le contrôle des facteurs de risque en prévention secondaire.

1.

La prévalence de l’angor stable augmente avec l’âge, passant de 5-7 % chez la femme âgée de 45-64 ans à 10-12 % au-delà. Chez l’homme, elle passe de 4-7 % dans la tranche 45-64 ans à 12-14 % ensuite. Le taux de mortalité des patients ayant une maladie coronarienne chronique stable traitée de façon optimale ne diffère pas de celui de la population générale.

Référence

The Task Force on the management of stable coronary artery disease of the European Society of Cardiology : 2013.

Le Dr David Bacquet déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…