Endométriose : les médecins doivent rechercher les signes d'alerte le plus précocement possible | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Endométriose : les médecins doivent rechercher les signes d'alerte le plus précocement possible

En visite à l'hôpital parisien Saint-Joseph, ce vendredi 8 mars, Agnès Buzyn a annoncé un plan d'actions en trois axes pour renforcer la prise en charge de cette maladie encore "méconnue" du grand public mais aussi des professionnels de santé. En cette journée internationale de lutte pour les droits des femmes, la ministre de la Santé a participé à une table-ronde réunissant associations de patientes et collèges de professionnels de santé pour "aborder les difficultés actuellement rencontrées par les femmes atteintes d'endométriose", indique un communiqué diffusé à l'issue de ce...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…