Accord santé au travail : les généralistes volontaires pourront réaliser les missions des médecins du travail

14/12/2020 Par S. B.
Politique de santé
Dans la nuit de mercredi à jeudi, les partenaires sociaux se sont entendus pour la signature d'ici au 8 janvier d'un accord national interprofessionnel (ANI) sur la santé au travail.

Ce texte est le premier sur la santé au travail depuis treize ans. "Cet accord est novateur avec comme colonne vertébrale la prévention, il comptera dans l'histoire de la santé au travail", a déclaré Diane Deperrois, cheffe de file des négociateurs pour le Medef. Pour faire face à la pénurie de médecins du travail (moins de 5000 professionnels, dont nombreux sont proches de la retraite), l'accord prévoit de confier partiellement leurs missions à des médecins généralistes volontaires, après une formation idoine. D'autres sujets figurent dans l'accord comme la prévention primaire, la responsabilité de l'employeur, les risques professionnels et psychosociaux, la qualité de vie au travail, la création de commission au sein des branches, la prévention de la désinsertion professionnelle et les services de prévention et de santé au travail. [Avec latribune.fr]

Vignette
Vignette
0 commentaire
7 débatteurs en ligne7 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9