Six mois obligatoires dans un désert pour être conventionné : l’Assemblée retire l’amendement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Six mois obligatoires dans un désert pour être conventionné : l’Assemblée retire l’amendement

En commission des Affaires sociales, les députés ont retiré l’amendement 41 bis A du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022, déposé par la sénatrice Corinne Imbert, qui conditionnait le conventionnement des jeunes médecins libéraux à six mois d'exercice obligatoire en zone sous-dotée. 

 

C’est le point final à la bronca des médecins qui dure depuis près d’une semaine : jeudi 18 novembre, un amendement au PLFSS, déposé par le rapporteur général Thomas Mesnier, a été adopté à l’Assemblée, supprimant ainsi un amendement déposé par Corinne Imbert et voté au sénat le 12 novembre dernier. Ce dernier prévoyait, en effet, que le conventionnement des jeunes médecins serait conditionné à six mois de remplacement obligatoire dans des zones sous-dotées. 

Les syndicats d’internes et de jeunes médecins avaient dénoncé une mesure qui ne rendait pas service à la médecine libérale, craignant l’abandon des spécialités de premiers recours au profit de spécialités hospitalières, non-soumises à l’amendement voté par le Sénat.

Le texte sera examiné deuxième lecture par les députés le 22 novembre prochain.

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…