Six mois dans un désert pour être conventionné : la mesure qui révolte les futurs médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Six mois dans un désert pour être conventionné : la mesure qui révolte les futurs médecins

Afin de résoudre la problématique de l’accès aux soins, la sénatrice Les Républicains Corinne Imbert a déposé un amendement dans le cadre du PLFSS, voté par le Sénat la semaine dernière, qui prévoit de conditionner le conventionnement des médecins à la réalisation d’un remplacement de six mois dans les zones sous-dotées. Les syndicats d’internes et de jeunes médecins alertent sur le risque d’une médecine à deux vitesses qu’engendrerait le vote définitif d’une telle mesure. Ils s'inquiètent également d’une fuite des futurs praticiens vers le privé ou l’étranger, au détriment de...
42 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…