Stop violence.

Condamné pour violences conjugales, un médecin radié de l'Ordre

Après la sanction pénale, la sanction ordinale… Un médecin urgentiste de l’Aisne vient d’être radié de l’Ordre pour des violences conjugales et des comportements inappropriés vis-à-vis de patientes.  

18/06/2024 Par Sandy Bonin
Stop violence.

"L’objectif est qu’un médecin qui manque à la moralité et à la probité ne puisse pas exercer la médecine si les faits pour lesquels il est condamné sont suffisamment graves, s’il a été condamné pour des crimes jugés définitivement", déclarait le Dr François Arnault, président du Conseil national de l'Ordre des médecins en mai dernier. Ses paroles semblent s'accompagner d'actes : en avril dernier, un médecin urgentiste du Smur de l’hôpital de Château-Thierry, dans l’Aisne, s’est vu interdire d’exercer pour violences sur ses compagnes. Il s’agit de la quatrième radiation du tableau de l’Ordre prononcée depuis le début de l’année dans les Hauts-de-France, comptabilise le média 20 Minutes.

Les premières plaintes contre l'urgentiste datent de 2020. A cette époque, il travaille aux urgences du centre hospitalier de Fourmies, dans le Nord. Il est suspendu trois mois par la direction qui lui reproche des "comportements inappropriés vis-à-vis des malades féminines" et des "violences vis-à-vis des personnes vulnérables". Il est de nouveau suspendu quelques mois plus tard pour les mêmes motifs, mais cette fois à l’hôpital de Château-Thierry.

Le médecin est également placé sous contrôle judiciaire pour des violences conjugales, puis condamné en septembre 2021. Il écope d'une peine de 30 mois de prison dont six avec sursis pour violences intrafamiliales. Les victimes sont trois femmes rencontrées sur son lieu de travail et avec lesquelles il a vécu ou entretenu une relation entre 2019 et 2021. Le médecin fait appel, mais la peine est confirmée en 2022.

En avril 2023, l'urgentiste est convoqué au conseil de l’Ordre des médecins de l’Aisne. Il ne se présentera pas. C’est donc la chambre disciplinaire des Hauts-de-France qui a décidé de le radier de l’Ordre des médecins.

[Avec 20minutes.fr

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

2 commentaires
22 débatteurs en ligne22 en ligne
Photo de profil de Bertrand De Cagny
458 points
Débatteur Renommé
Réanimation médicale
il y a 27 jours
Quelles sont les motivations du conseil de l'Ordre ? S'il s'agit 'une condamnation pour maltraitance dans le cadre de l'activité professionnelle, pas de problème, c'est le job de l'Ordre. S'il s'a...Lire plus
Photo de profil de Thierry Le Divenach
153 points
Débatteur Renommé
Etudiant en Médecine Dentaire
il y a 28 jours
C'est du fait divers ! Pas vraiment passionnant. En plus l'information est partielle... Qu'est-ce qu'on en retire ?...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17