Limiter l'installation en zone sur-dense, rendre la PDSa obligatoire… Les propositions de la FHF pour la présidentielle | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Limiter l'installation en zone sur-dense, rendre la PDSa obligatoire… Les propositions de la FHF pour la présidentielle

A l'occasion de l'élection présidentielle, la Fédération hospitalière de France dévoilera jusqu’au 17 mars 2022, journée de célébration des hospitaliers, le contenu de ses 30 propositions pour "réinventer le système de santé". Ce travail a été mené par plusieurs groupes composés de médecins, de soignants, d’élus, d’usagers… Dix premières propositions ont été dévoilées, parmi lesquelles augmenter de 20% le nombre d'étudiants en médecine ou rendre la permanence des soins obligatoire.  

Alors que la Fédération hospitalière de France a dévoilé ses premières propositions pour peser sur l'élections présidentielle, son président Frédéric Valletoux a rappelé que certaines mesures préconisées par la FHF avaient déjà été évoquées. Il a notamment cité la mise en place d'Etats généraux de l'accès aux soins. Il préconise donc l'interdiction d'installation des médecins libéraux en zone sur-dense ou encore l'obligation de la participation à la permanence des soins pour tous les médecins quels que soient leur mode d'exercice, rappelant que 40% des libéraux participent actuellement à la permanence des soins contre 100% des hospitaliers. 

Les dix nouvelles propositions présentées ce mercredi 15 décembre s'articulent autour de trois thèmes : l'emploi et la formation, la santé publique et la prévention et enfin la transition écologique.  

 

Former plus d'étudiants en médecine 

La FHF estime qu'il est urgent de "reconstituer les viviers stratégiques de recrutement de la santé". Pour cela, elle propose de mettre concrètement en place le numerus apertus et élargir fortement les quotas de formation des infirmiers et aides-soignants. La Fédération table sur un objectif de +20% étudiants en médecine d’ici à 2025. Elle propose une définition collégiale d’objectifs de répartition par spécialité au niveau national dans le cadre de la conférence nationale et en fonction des besoins de santé des territoires. La FHF souhaite également une hausse de 25% des étudiants en Ifsi pour arriver à 40.000 places en première année. 

La FHF demande également la création de 1000 postes HU supplémentaire d’ici à la fin du quinquennat et favoriser la participation des PH aux missions d’enseignement. 

La crise Covid a mis en lumière les conséquences de l’inadéquation entre l’organisation de l’appareil de formation et les besoins de santé de la population, déplore la FHF. Pour répondre aux besoins des patients, il est nécessaire d’engager ce chantier d’avenir qui commence par : créer 1000 postes hospitalo-universitaires et un statut d’enseignants associés pour les praticiens hospitaliers ; former des praticiens plus polyvalents et valoriser les compétences transversales ou encore former les étudiants en santé à coopérer dès leurs études… 

 

Revaloriser la permanence des soins 

"La permanence des soins, pourtant vitale pour l’accès aux soins et consubstantielle à l’hôpital public, pèse aujourd’hui de manière disproportionnée sur l’hôpital, toujours plus seul face aux sujétions qu’elle entraine, au point de le fragiliser", a regretté la FHF, qui est revenue sur le sujet de la PDSa. La Fédération souhaite instaurer un schéma régional de permanence des soins, commun à la ville et à l’hôpital, identifiant les lignes de garde prioritaires pour l’accès aux soins de la population. Il s'agirait donc d'une obligation à la permanence des soins, mais les indemnités de cette dernière seraient revalorisées.  

Parmi les nombreuses propositions de la FHF, on retrouve également l'importance de...

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…