Secteur privé : les hospitaliers intouchables | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Secteur privé : les hospitaliers intouchables

Alors qu’ils sont les plus gros “dépasseurs”, les PU-PH ayant une consultation privée sortent quasiment indemnes du rapport commandé par Marisol Touraine à Dominique Laurent, sur l’activité libérale à l’hôpital public. Son but était pourtant d’appliquer au secteur privé de l’hôpital public, les obligations de l’avenant N° 8 encadrant les dépassements d’honoraires à 150 %, pour les limiter considérablement. La balle est désormais dans le camp de la ministre de la Santé. Limitation à la carte des dépassements d’honoraires en secteur 2 autour de 150 % en consultation privée à...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…