Réquisitionné pour des gardes un week-end sur cinq, un jeune généraliste déplaque

04/06/2021 Par Aveline Marques

Installé en novembre 2020 à Cusset dans l'Allier, le Dr Renaud Aguado a fermé son cabinet le 21 mai dernier. La cause de ce départ précipité ? Un différend irréconciliable avec l'Ordre au sujet de la permanence des soins ambulatoires (PDSa). 

"C'est donc avec tristesse et regret que je vous annonce ce jour la fermeture du cabinet médical à la date du 21 mai 2021." C'est par un courrier, daté du 9 mai dernier et dont une photo a été diffusée sur les réseaux sociaux, que les patients du Dr Renaud Aguado, jeune généraliste installé à Cusset, ville voisine de Vichy, ont appris son départ, six mois seulement après son installation. Le médecin n'y va pas par quatre chemins : il écrit être en "conflit" avec le CDOM concernant la PDSa. Et plus exactement, concernant les gardes que les généralistes doivent assurer à la nouvelle maison médicale de garde, située à la clinique de la Pergola, à Vichy. 

Plutôt que d'organiser le planning en fonction des souhaits de chaque médecin, "le CDOM préfère imposer un fonctionnement alternatif basé sur l'attribution aléatoire des vacations", accuse le Dr Aguado. "De plus, il impose un nombre de gardes annuelles aux médecins indépendamment de leurs contraintes", charge-t-il. 

Problème : le jeune praticien réside à Clermont-Ferrand et doit prendre le train pour se rendre chaque jour à Vichy, avant de rejoindre son cabinet de Cusset à vélo. "Dépendant" des horaires de trains, le généraliste ne peut réaliser des vacations que les jours fériés et les week-ends. "Le CDOM y a donc vu une opportunité de m'imposer une dizaine de vacations de week-end, soit un cinquième des week-ends de l'année bloqué pour la permanence des soins", déplore le généraliste. "C'est une situation que je n'accepte pas." 

Le médecin aurait proposé un "compromis" au CDOM, consistant à réaliser "3 à 4 gardes de week-end et jours fériés dans l'année" selon ses souhaits. En échange,...

il reste "sur le bassin" et continue à suivre ses patients. 

"Mais le CDOM n'accepte pas de compromis qu'importent les contraintes, qu'importent les médecins, lance Renaud Aguado. En conséquence, il préfère délibérément l'absence de médecin à la présence d'un médecin qui réalise partiellement ses gardes et suit des patients du bassin vichyssois, sachant la démographie médicale de la zone." 

Depuis lundi 24 mai, donc, le cabinet n'est ouvert qu'aux patients venus récupérer leur dossier médical. Quant au Dr Aguado, Egora.fr a tenté de le joindre, sans succès. Il n'a pas souhaité s'exprimer dans la presse locale. 

De son côté, le CDOM a envoyé un communiqué à La Montagne. Il dit comprendre le "désarroi des patients", mais rappelle que le généraliste "est seul responsable de son départ et c'est à lui d'orienter ses patients vers un autre confrère". Le Dr Aguado, écrit-il, "a refusé de participer à la permanence des soins, contrairement à tous ses confrères et malgré des compromis qu’il avait acceptés lors de son installation en novembre 2020 et qu’il ne souhaite plus respecter – et ce malgré le fait que l’article 77 du code de la santé publique dispose qu’il est 'du devoir du médecin de participer à la permanence des soins dans le cadre des lois et des règlements qui l’organisent'". Une réunion de conciliation le 7 mai dernier aurait échoué suite à l'absence d'explications du généraliste sur son refus de prendre quatre gardes de six heures de mai à septembre.  

En soutien, les patients du Dr Aguado ont lancé une pétition, qui a recueilli à ce jour près de 4.800 signatures. Ils auraient obtenu l'assurance de la part du CDOM de l'arrivée prochaine d'un autre médecin à Cusset. 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17