Le Décontractyl retiré des pharmacies à partir du 28 juin | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Décontractyl retiré des pharmacies à partir du 28 juin

Le Décontractyl (méphénésine) se voit retirer son AMM à compter du 28 juin prochain, indique l'ANSM. En cause : un rapport risques-bénéfices jugé défavorable, pour ce décontractant musculaire disponible jusque-là disponible sans ordonnance.

 

Décontractyl 500 mg, comprimé et Décontractyl baume (Sanofi) ne seront plus autorisés sur le marché français à partir du 28 juin prochain, a indiqué l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), dans un point d’information publié le 21 juin dernier.

L’agence avait, en effet, décidé de mener une réévaluation des produits contenant de la méphénésine, principe actif du Décontractyl, à la suite de la déclaration d’effets indésirables. Il s’agissait en particulier de cas d’abus et de dépendance, mais aussi, des malaises, des sensations vertigineuses et des réactions anaphylactiques, pour les comprimés ; et des sensations de brûlures et des érythèmes pour le baume. "Les données disponibles sur l’efficacité de ces traitements restent limitées", ajoute l’ANSM, qui considère que des alternatives thérapeutiques "médicamenteuses ou non" existent.

En conséquence de ce retrait, ces produits ne doivent plus être prescrits. Un rappel des lots de médicaments encore disponibles en pharmacie va être réalisé le 28 juin 2019.

En cas de douleurs persistantes, l’agence conseille les antalgiques de palier 1 (paracétamol, AINS).

Sources : 

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, 21 Juin 2019)
https://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Decontractyl-mephenesine-retr...

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement
Egora vous recommande également : 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…