Une étude danoise favorable au traitement hormonal des femmes récemment ménopausées | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une étude danoise favorable au traitement hormonal des femmes récemment ménopausées

Depuis la WHI, les idées concernant le risque cardiovasculaire du traitement de la ménopause ont évolué. En fait, l’absence d’effet cardiovasculaire voire le sur-risque observé sous THM dans cette étude (contrairement à ce qu’avait montré les études d’observation) cela tenait probablement à l’âge des patientes puisque les femmes les plus jeunes traitées pour la ménopause semblent avoir un risque inférieur de maladie coronarienne. Une équipe danoise a analysé les données de la Danish Osteoporosis Prevention Study , concernant plus de 1000 femmes en bonne santé âgées de 45 à 58...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…