Carcinose péritonéale : vers un traitement préventif ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Carcinose péritonéale : vers un traitement préventif ?

La chimiohyperthermie péritonéale est évaluée dans des indications de plus en plus étendues. La carcinose péritonéale était considérée classiquement comme le stade terminal des cancers du côlon, avec une médiane de survie qui ne dépassait pas six mois il y a vingt ans. Aujourd’hui, grâce à l’association d’une chirurgie de cytoréduction et d’une chimiohyperthermie intrapéritonéale (Chip), la médiane de survie dépasse soixante mois dans les centres experts, et les équipes expérimentées obtiennent des taux de survie de 16 % à cinq ans. Bien qu’il faille rester prudent sur le risque...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…