Quand l’éjaculation rend malade | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Quand l’éjaculation rend malade

Présenter après une éjaculation une fatigue intense, les yeux qui piquent, le nez bouché, des difficultés de concentration, un malaise généralisé, une irritabilité ou une humeur dépressive, tel est le calvaire des hommes souffrant du « syndrome de la maladie post-orgasmique » (Post-Orgasmic Illness Syndrome ou POIS, en anglais).

Ces symptômes, qui surviennent dans les secondes, minutes ou heures après l’éjaculation, peuvent durer 2 à 7 jours. Ils réapparaissent avec la même intensité à l’éjaculation suivante, que celle-ci ait lieu à l’occasion d’un rapport sexuel, d’une masturbation ou...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…