Hausse record des infections alimentaires collectives en France

27/02/2024 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
En 2022, le nombre de toxi-infections alimentaires collectives (Tiac) a été le plus élevé jamais enregistré depuis la mise en place de leur surveillance en 1987. Ainsi, cette année-là, on a recensé en France 1924 Tiac touchant au total 16 763 personnes. Parmi ces dernières, 643 (4%) se sont présentées à l’hôpital (hospitalisation ou passage aux urgences) et 17 (0,1%) sont décédées.  

 

Cette augmentation succède à une baisse enregistrée en 2020, en raison des mesures barrières de la pandémie, avant une reprise à la hausse en 2021.  

En 2022, ces Tiac étaient dues à une Salmonella dans 42% des cas où il y a eu confirmation du pathogène. Ces salmonelloses étaient liées le plus souvent à une consommation d’œufs ou de produits à base d’oeuf (39% des cas). 

En cas de d’absence de confirmation du pathogène, les agents les plus souvent suspectés étaient Bacillus cereus, Staphylococcus aureus et Clostridium perfringens (73%). Dans ce cas, les Tiac étaient dues majoritairement à la consommation de plats composés ou cuisinés (39%, 42% et 46% respectivement). Enfin, la consommation de coquillages occupe toujours une place importante dans ces pathologies, étant suspectée d’être à l’origine de 39% des Tiac virales confirmées ou suspectées. 

Il semble, en outre, que les repas familiaux soient moins souvent responsables de ces événements, passant de 33 à 25% entre 2021 et 2022, alors que la part des repas pris dans des restaurants commerciaux a, elle, augmenté, de 35 à 45%.  

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17