Dernière promotion Paces : le numerus clausus modifié | egora.fr
PUB
A+ A-

Dernière promotion Paces : le numerus clausus modifié

Un arrêté publié au Journal officiel le 22 mars modifie légèrement le nombre d’étudiants de première année autorisés à passer en deuxième année de médecine et maïeutique. 

 

Deux mois après sa publication au Journal officiel, le numerus clausus vient d’être modifié par un arrêté daté du 22 mars. Ainsi, le nombre d’étudiants autorisés à poursuivre en médecine a été rehaussé à 3.672, contre 3.668. Un changement dû à une augmentation du nombre d’étudiants pouvant passer en deuxième année à Besançon (71 contre 67 fixé en janvier). 

Des modifications ont également été effectuées pour les candidats aux études de maïeutique, avec cette fois un chiffre revu à la baisse. 539 places avaient été ouvertes en janvier et désormais, le ministère de l’Enseignement supérieur fixe ce chiffre à 537. C’est à l’école de sages-femmes Baudelocque (Paris) que le chiffre a été abaissé de 7 places à 5. 

Cartographie actualisée du numerus clausus 2021 pour les candidats à la filière médecine. 

 

Cet arrêté précise aussi que lorsque des étudiants étrangers et ressortissants d’un État membre de l’Union européenne, ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Principauté d'Andorre ou de la Confédération suisse est classé dans “la limite d’un contingent attribué à chaque unité de formation”, alors une majoration égale au nombre d’étudiants classés peut être effectuée, dans la limite de 5% du contingent fixé. 

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…