ECN : la médecine générale fait le plein

20/09/2022 Par Aveline Marques

Les dés sont jetés. Du 30 août au 16 septembre, 8607 étudiants (hors CESP) ont fait leur choix de postes d'internat. Si certaines spécialités ont été boudées par les futurs internes, ce n'est pas le cas de la médecine générale, dont tous les postes ont été pourvus pour la deuxième année consécutive.   Avec 28 postes ouverts partis en seulement 3 jours, la chirurgie plastique, reconstructive et esthétique s'impose une nouvelle fois comme la spécialité la plus prisée des futurs internes. Si l'on prend en compte le nombre de postes disponibles et le classement des 1500 premiers étudiants aux ECNi 2022, la dermatologie est la 2e spécialité la plus attractive cette année, suivie par l'ophtalmologie, la médecine cardiovasculaire et la néphrologie.

  Au terme de cette procédure de choix de postes, qui s'est achevée vendredi 16 septembre au soir, 142 postes d'internat n'ont toutefois pas trouvé preneurs et cinq spécialités n'ont pas fait le plein : la psychiatrie (6.4% de postes non pourvus), la gériatrie (17%), la médecine et santé au travail (22.4%), la biologie médicale (23.4%) et la santé publique (27.6%). Représentant à elle seule près de 40% des postes ouverts (plus de 3000), la médecine générale a fait une fois de plus carton plein cette année. Le premier étudiant à l'avoir choisie s'est classé 56e aux ECNi. Le major de l'édition 2022, Gaétan Basile, a quant à lui opté pour l'hématologie.        

 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17