"Nous sommes encore loin d'une signature" : la CSMF maintient la pression dans la dernière ligne droite des négos

21/03/2024 Par A.M.
Assurance maladie / Mutuelles
Dans un communiqué diffusé lundi 18 mars, le syndicat salut "les avancées" de la dernière proposition de la Cnam mais la juge encore insuffisante pour créer un choc d'attractivité en faveur de la médecine libérale. Et de prévenir : "La mise en œuvre de ces mesures ne pourra pas attendre."

"Des progrès mais doit beaucoup mieux faire." C'est ainsi que la CSMF évalue la dernière "copie" de la Cnam, présentée le 14 mars dernier aux représentants des médecins libéraux. Certes, "des avancées réelles ont été faites", salue le président de la confédération, le Dr Franck Devulder, qui cite la revalorisation de certaines spécialités cliniques, les possibilités – "à étendre" - de cumul à taux plein d'une consultation avec certains actes techniques et la création d'une consultation longue (60 euros) du médecin traitant pour les patients de plus de 80 ans et ceux en situation de handicap. 

Mais il reste beaucoup à faire pour arriver à créer un "choc d'attractivité" pour la médecine libérale, susceptible d'améliorer la réponse aux besoins de santé des Français, insiste Franck Devulder, qui réitère les "exigences" de son syndicat : l'augmentation du point travail CCAM de 4 centimes d'euros, un APY revalorisé à 2.5 G pour les psychiatres et les neurologues, une revalorisation de la visite à domicile ou encore une prise en compte de la "spécificité" de la Corse et des Drom. 

 

"Nous sommes encore loin d'une signature" 

"Nous sommes encore loin d'une signature", met en garde le président de la CSMF. La question du calendrier sera déterminante. "La mise en œuvre de ces mesures ne pourra pas attendre. Le choc d'attractivité, c'est maintenant et ce n'est pas négociable. Nous n'avons que trop attendu ! Les Français aussi !" 

Vignette
Vignette
0 commentaire
24 débatteurs en ligne24 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17