CPTS, assistants médicaux, hôpitaux de proximité : les généralistes sont-ils blasés ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

CPTS, assistants médicaux, hôpitaux de proximité : les généralistes sont-ils blasés ?

D'après une enquête Ifop auprès de 200 généralistes libéraux, les mesures du gouvernement pour lutter contre les déserts médicaux et améliorer la coordination en médecine de ville se heurtent au scepticisme et à l'incompréhension, voire au simple rejet, de bon nombre de généralistes. Le plan santé 2022, un repoussoir pour les médecins ? Elles sont censées révolutionner la médecine de ville. Pourtant, 75 % des généralistes ne comprennent toujours pas ce que sont ces satanées communautés pluriprofessionnelles de territoires de santé (CPTS). C'est l'un des résultats saillants d'une enquête Ifop...
12 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…