Hydroxychloroquine : et si la controverse scientifique était une bonne chose | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Hydroxychloroquine : et si la controverse scientifique était une bonne chose

Alors que plus de 5.000 travaux évoquant le coronavirus, le Covid-19 ou le Sars-CoV-2 ont été publiés depuis le mois de janvier, certains chercheurs et professionnels de santé s’interrogent. Comment construire ou comment trouver confiance dans la science face à cet afflux d’informations, parfois contradictoires dans un court laps de temps ? Léo Coutellec, maître de conférence en éthique et en épistémologie à l’université de Paris-Saclay et coordinateur scientifique d’un projet sur les enjeux éthiques et épistémologiques de la pandémie Covid-19 nommé “Covid ethics”, explique à Egora pourquoi il faut...
29 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…