C'est le "variant qu'on craignait" : le Pr Delfraissy inquiet de la percée d'Omicron | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

C'est le "variant qu'on craignait" : le Pr Delfraissy inquiet de la percée d'Omicron

Invité de BFMTV et RMC ce jeudi 2 décembre, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, s'est inquiété de la percée d'Omicron. Selon lui, ce nouveau variant devrait "prolonger l'épidémie" de Covid en Europe.  

"On devrait progressivement voir ce variant changer et prendre le dessus sur le variant Delta", a prédit le président du Conseil scientifique. Selon lui, le variant Omicron va "mettre un certain temps avant de s'installer en France et en Europe". Avec les experts du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy estime cette installation au "début de l'année 2022 ou fin janvier 2022".  

Deux premiers cas de variant Omicron ont par ailleurs été confirmés en métropole chez un homme résidant en Ile-de-France, dépisté à son retour d'un voyage au Nigeria, et une femme de 50 ans résidant dans le Haut-Rhin, testée positive après un voyage en Afrique du Sud, ont annoncé jeudi les agences régionales de santé. L'homme revenant d'Afrique, non vacciné, ne présentait pas de symptômes au moment du test. Sa femme, qui l'accompagnait durant ce voyage et était également non vaccinée, a elle aussi été testée positive et un séquençage est en cours pour vérifier qu'il s'agit du variant Omicron. Le deuxième cas confirmé, la quinquagénaire du Haut-Rhin, avait quant à elle un schéma vaccinal complet. 

Si Jean-François Delfraissy estime que la longue installation du variant Omicron "nous laisse le temps de nous préparer", il pense toutefois que ce variant devrait "prolonger l'épidémie". 

Le Pr Delfraissy a d'ailleurs indiqué qu'il s'agissait du "variant qu'on craignait". "C'est le variant qui a des mutations dans la protéine Spike qui sert à accrocher le virus à son récepteur, et c'est la zone du virus contre laquelle sont dirigés les vaccins", a détaillé le médecin, assurant qu'il y avait "30 mutations dans cette protéine Spike, ce qui est beaucoup". 

[Avec ladepeche.fr et AFP] 

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…