Boire trop d'alcool accroît le risque de démence précoce | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Boire trop d'alcool accroît le risque de démence précoce

Démence et consommation excessive et régulière d'alcool seraient liées. C'est le bilan tiré par une étude publiée dans la revue Lancet Public Health et basée sur des données des hôpitaux français. Sur plus de 57.000 cas de démences précoces observés en France entre 2008 et 2013, plus de la moitié étaient soit directement attribuables à des dommages cérébraux liés à l'alcool (39%) soit accompagnés d'une consommation excessive (18%), estime l'étude menée par la société d'analyse statistique Then (Translational health economics network), basée à Paris, et l'Inserm. La consommation excessive d'alcool...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…