Attention

Législatives : les Académies de médecine et des sciences appellent à "la vigilance" face au RN

L'Académie de médecin a annoncé, ce vendredi 5 juillet, s'associer à la position de l'Académie des sciences contre l'extrême-droite. La "science, la médecine et l'humanisme [sont] en péril face aux déclarations du Rassemblement national", alerte l'instance, à deux jours du second tour des élections législatives.

05/07/2024 Par Chloé Subileau
Attention

A deux jours du second tour des élections législatives, l'Académie de médecine appelle "à la vigilance". "Science, médecine et humanisme [sont] en péril face aux déclarations du Rassemblement national (RN)", écrit-elle ce vendredi. Dans ce communiqué, l'instance dit s'associer à la position adoptée par l'Académie des sciences cette semaine. Cette dernière a en effet souligné, mercredi 3 juillet, "l'absence totale de crédibilité des déclarations programmatiques du RN sur des sujets scientifiques et technologiques cruciaux pour l’avenir de la France". Des propos auxquels s'associe le bureau de l'Académie de médecine.

"Notre société doit faire face à de multiples menaces, comme la crise climatique et un désordre national grandissant", a écrit mercredi l'Académie des sciences, dans un précédent communiqué : "Elle est également confrontée à des bouleversements technologiques qui suscitent des inquiétudes." Alors que "la connaissance ne peut progresser que dans un monde ouvert", l'instance estime qu'un "repli sur soi ne peut apporter de solution".

L'Académie des sciences poursuivait : "Il ne pourrait qu’être préjudiciable à l’élaboration des savoirs, à l’éducation, à la santé, à la culture, au rayonnement de la France et à la compétitivité de son économie, bref à notre bien-être commun, et il conduirait à l’isolement et l’affaiblissement de notre pays."

Face à un scrutin crucial, l'Académie des sciences – désormais soutenue par le bureau de l'Académie de médecine – a donc appelé "tous les citoyens à tenir compte de [l'ensemble] de ces éléments lors de leur vote du 7 juillet". 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

7 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Pierre Caro
1,4 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 16 jours
C’est vraiment à vomir ces donneurs de leçons. On est dans une démocratie, le peuple est souverain. Il y a un devoir de réserve évident vis à vis de leur rôle dans l’état français (de conseiller le go...Lire plus
Photo de profil de Francois Laissy
2 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 17 jours
Il ne pourrait qu’être préjudiciable à l’élaboration des savoirs, à l’éducation, à la santé, à la culture, au rayonnement de la France et à la compétitivité de son économie, bref à notre bien-être com...Lire plus
Photo de profil de Michel Rivoal
5,9 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 16 jours
Il est assez normal que la société civile donne (enfin) son avis sur les conséquences potentielles d'un succès électoral du RN. Cette "vigilance" est un mot très "diplomate" et j'ai bien peur qu'il ne...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17