Plus de 600 médecins italiens suspendus à cause de l’obligation vaccinale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Plus de 600 médecins italiens suspendus à cause de l’obligation vaccinale

 Adoptée fin avril, l’obligation vaccinale en Italie a entraîné la suspension de 644 médecins du pays.  

 

Alors qu’en France, 3.000 soignants viennent d’être suspendus pour ne pas avoir respecté l’obligation vaccinale, en vigueur depuis mercredi 15 septembre, en Italie 644 médecins ne peuvent plus exercer sans avoir reçu leurs doses. A ce jour, en effet, 94% des médecins du pays ont été vaccinés. Parmi les 6% restants : 1.500 médecins, toutes spécialités confondues. 

 Le texte de l’obligation vaccinale a été adopté en avril dernier et prévoit des mesures d’interdiction d’effectuer des tâches impliquant des contacts interprofessionnels, des congés sans solde ou encore, la suppression de la rémunération jusqu’à la fin de l’année, rapporte Le Télégramme.  

[avec Le Télégramme]  

 

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…