Plus de la moitié des praticiens hospitaliers en grève : "du jamais vu"

04/07/2023 Par M.G.
Ce lundi 3 et ce mardi 4 juillet, les praticiens hospitaliers (PH) étaient appelés à faire grève pour demander une revalorisation des gardes et dénoncer un manque d’attractivité. Ce premier jour, plus de 50% des PH se sont déclarés grévistes, selon les syndicats. 

 

Alors que les syndicats avaient incité les praticiens hospitaliers (PH) à se mettre en grève, ce lundi 3 et ce mardi 4 juillet, ces derniers ont été nombreux à répondre à leur appel. "On est entre 50 et 100% de participation à la grève", a assuré Jean-François Cibien, président de l’intersyndicale Action Praticiens Hôpital (APH) à l’AFP. Il a même indiqué que 80% des PH s’étaient mis en grève à la Rochelle et 65% à Annecy. Des estimations record pour Anne Wernet, présidente du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E). "De mémoire de syndicaliste, on n'a jamais vu autant de gens qui se mobilisent et pas uniquement dans les spécialités postées", estime-t-elle. 

Si les syndicats ont appelé à la grève, c’est notamment pour demander une augmentation de la rémunération des gardes. Même si François Braun les a revalorisées de 50%, dépassant les 400 euros brut pour 12 heures de service, cette mesure n’a été prolongée que jusqu’à fin août. "Nous voulons 500 à 600 euros pour ces gardes et qu'elles soient prises en compte pour la retraite", a martelé Jean-François Cibien. 

Autre inquiétude pour Yves Rébufat, délégué général d’APH : le "contexte de démographie médicale en berne". 30% des postes sont non pourvus et occupés en grande partie par des intérimaires, des internes ou des médecins étrangers, a-t-il rappelé, en déplorant "une perte de pouvoir d'achat de plus de 20% en vingt ans". "Moins on est nombreux, moins on nous paye pour rester à l'hôpital", déplore-t-il.

Les syndicats ont demandé à être reçus par le Président de la République. 

[Avec AFP] 

Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9