"Ras-le-bol" : les praticiens hospitaliers appelés à la grève ce lundi

03/07/2023 Par Fanny Napolier
Les médecins de l’hôpital public sont appelés à se mettre en grève ces lundi et mardi 3 et 4 juillet.  L’appel a été lancé par plusieurs syndicats pour dénoncer le manque d’attractivité de la profession et une trop faible revalorisation des gardes.
 

Les praticiens hospitaliers seront en grève ces lundi et mardi, à l’appel du collectif Action Praticiens Hôpital qui regroupe une quinzaine de syndicats. "Nous souhaitons rencontrer non seulement le Ministre de la Santé et de la Prévention, mais aussi la Première ministre, afin que cesse la cacophonie du Gouvernement quant à la reconnaissance de notre investissement dans la permanence des soins et dans l’attractivité ds carrières médicales hospitalières", écrit Action Praticiens Hôpital (APH) dans un communiqué.  

  Samu-Urgences de France, membre d’APH, appelle à une journée "Zéro brancard dans les couloirs". Un médecin sera posté à l’accueil de chaque service gréviste, et les patients seront admis quand un box sera disponible. "Cela aura sans aucun doute pour conséquence de créer une file de VSAV et d’ambulances devant notre service. Nous symboliserons ainsi comment fonctionneront nos structure d’urgences, si nous ne redonnons pas des éléments d’attractivité aux métiers de l’urgence", indique le syndicat. Début janvier, Emmanuel Macron avait promis d'"ouvrir le chantier de la rémunération du travail de nuit" et de la "permanence" des soins, c'est-à-dire des gardes et astreintes. Pourtant, les discussions avec le ministère n'ont rien donné. "Nous sommes dans une impasse", a regretté Marc Noizet, président de Samu-Urgences de France depuis le départ de François Braun au ministère de la Santé. Le ministère a "suspendu, depuis le 12 mai, toutes les réunions de négociations" sur "l'attractivité des médecins hospitaliers". Les médecins hospitaliers ne sont "pas des grévistes dans l'âme", mais "c'est une situation de ras-le-bol qui nous a amenés à rentrer dans ce mouvement de grève".    [avec francetvinfo.fr]

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17