100 dollars la dépouille : le business des chirurgiens embaumeurs de la Guerre de sécession | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

100 dollars la dépouille : le business des chirurgiens embaumeurs de la Guerre de sécession

Légende de la photo d'illustratio : Dr. Richard Burr, chirurgien embaumeur. Crédit : Leg de Herbert Mitchell, 2008, Metropolitan Museum.
Développée dans les années 1830 à Paris, la technique de l'embaumement "artériel" n'a jamais réussi à séduire les Français. Outre-Atlantique, en revanche, elle a connu un succès fulgurant à la faveur de la Guerre de Sécession, sous l'impulsion du chirurgien Thomas Holmes. Officiant directement sur les champs de bataille, les embaumeurs finissent par acquérir une mauvaise réputation. 24 mai 1861. Sept soldats de l'Union, membres du régiment des "Fire Zouaves", pénètrent dans la ville d'Alexandrie, en Virginie. Sous les ordres du capitaine Elmer Ellsworth, ancien commis et ami du président...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…