Il avait injecté une dose mortelle de morphine à un patient : deux ans de prison requis contre un médecin remplaçant | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Il avait injecté une dose mortelle de morphine à un patient : deux ans de prison requis contre un médecin remplaçant

A la suite de ces faits, le praticien de Château-Renard (Loiret), de nationalité belge, a pris la fuite. Le procès s’est tenu en son absence.  

Les faits remontent à 2016. Un père de famille s’était rendu au cabinet du praticien, remplaçant, pour des douleurs persistantes à la poitrine. Le médecin décide alors de lui injecter de la morphine, à deux reprises et à 5 minutes d’intervalle. La première fois, le patient de 47 ans reçoit six fois la dose normale. La deuxième, 26 fois la dose normale, raconte La République du Centre. Il sera retrouvé sans vie dans son véhicule.   

Entendu par les gendarmes et un juge d’instruction, le praticien, belge, avait justifié ses actes par une différence de formation entre la France et son pays. Il s’était par la suite enfui, et n’a depuis jamais été retrouvé. Deux ans de prison ferme ont été requis à son encontre par le tribunal correctionnel de Montargis. Le verdict sera connu le 27 septembre.  

[Avec La République du Centre] 

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…