Face "aux difficultés d'accès aux médecins", les pharmaciens demandent l’élargissement de leurs missions

12/07/2023 Par Louise Claereboudt
Pharmaciens
"La délégation de tâches supplémentaires aux pharmaciens" est "indispensable", a jugé Carine Wolf-Thal, la présidente du Conseil national de l'Ordre, lors d'une conférence de presse sur la démographie de la profession, ce mardi 11 juillet. 
 
 

C’est "indispensable", a jugé Carine Wolf-Thal, lors d’une conférence de presse sur la démographie des pharmaciens. Dans un contexte de démographie médicale en berne, la présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens a estimé qu’il fallait aller plus loin dans la délégation de tâches. Il ne s'agit pas de se dispenser du "cœur de métier", c’est-à-dire la délivrance de médicaments, mais "le métier de pharmacien a besoin d'évoluer en fonction des besoins de la population", a-t-elle estimé. 

Plusieurs protocoles permettent déjà aux pharmaciens de réaliser des actes qui étaient jusqu’alors réservés aux médecins : administrer certains vaccins, renouveler une ordonnance pour le traitement d'une maladie de longue durée, participer au dépistage du cancer colorectal ou encore délivrer sans ordonnance des antibiotiques pour le traitement de la cystite et de l'angine strepcoccique. Ils peuvent aussi réaliser des Trod (Test rapide d’orientation diagnostique) angine, grippe et Covid. 

"Ces protocoles d'orientation permettent une prise en charge rapide et plus simple, compte tenu de la difficulté d'accès aux médecins", a justifié Bruno Maleine, président du Conseil central des pharmaciens titulaires d'officine. Ainsi, la délégation de certains actes "permet de désengorger les cabinets médicaux et les urgences, et de libérer du temps médical", a-t-il ajouté, plaidant pour un développement "sur des pathologies dont on peut maîtriser les complications"

[avec AFP] 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17