Téléconsultation : près d’une entreprise sur quatre épinglée par la Répression des fraudes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Téléconsultation : près d’une entreprise sur quatre épinglée par la Répression des fraudes

Défauts d’information, pratiques commerciales trompeuses… Près d’une entreprise de télémédecine sur quatre a été mise en cause par la DGCCRF, à l’issue de la toute première enquête sur le secteur.  

Une enquête exploratoire de la Direction de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur les plateformes de télémédecine “a permis de constater qu’il y avait quand même près d’un quart d’opérateurs contrôlés qui présentaient des anomalies”, a annoncé la directrice générale de l’administration, Virginie Beaumeunier.  

La directrice générale a détaillé les modalités de l’enquête : 103 contrôles ont été réalisés sur 69 opérateurs, principalement des “sièges de plateformes et des officines de pharmacie proposant un service de téléconsultation”. Les contrôles portaient sur la qualité de l’information délivrée aux patients et le respect des pratiques de concurrence.  

Au terme de l’enquête, il s’est avéré que 23% des opérateurs ont présenté des “anomalies”, a-t-elle fait part. Douze avertissements et cinq injonctions de mise en conformité ont été émises. Il a été constaté des “défauts d’information sur les tarifs et les honoraires”, généralement liés à “une méconnaissance de la réglementation”.  

Plus grave, elle a aussi relevé “une pratique commerciale trompeuse, telle que la présentation confuse d’un service de téléconseil, qui lui n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie, à la différence d’une téléconsultation”.  

Des “suites pédagogiques et correctives” ont été privilégiées, mais Virginie Beaumeunier a indiqué qu’ “évidemment, il faudra rester vigilant sur ce secteur”.  

[Avec AFP] 

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…