Généraliste harcelé : "Soit j'arrête, soit je me mets une corde au cou" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Généraliste harcelé : "Soit j'arrête, soit je me mets une corde au cou"

Le docteur Pierre Goidin, médecin généraliste à Dunkerque, est à bout. Depuis deux semaines, il est le souffre-douleur d'une bande d'ados du quartier. La mise en examen de son agresseur n'a rien changé. "La rue leur appartient, ils me mettent une pression continue. Je suis en danger, ça va mal se terminer." Le Dr Goidin est désespéré. Agressé il y a deux semaines puis harcelé quotidiennement par une bande de jeunes du quartier, il a témoigné de son calvaire dans les médias. Une pétition de soutien a recueilli plus de...
13 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…