PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le déficit de la Sécu revu à la hausse pour 2023 et 2024

Le déficit de la Sécu sera plus important que prévu en 2023 et 2024, indique l’AFP qui a pu consulter l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Ce déficit va ensuite se creuser et doubler d’ici à 2027.

 

Le déficit cette année est désormais estimé à 8,8 milliards d'euros (contre 8,2 milliards prévus dans la dernière loi de financement en avril), puis à 11,2 milliards en 2024 (contre 9,6 milliards prévus en avril). Le déficit devrait ensuite atteindre 15,8 milliards d’euros en 2025, puis 17,5 milliards en 2026 et 17,9 milliards en 2027. 

Du fait d’un dérapage des dépenses de santé, l’Objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) est désormais projeté à 247,6 milliards d’euros, contre 244,8 initialement prévus en avril. Un écart qui s’explique notamment par les revalorisations accordées aux personnels des hôpitaux pour enrayer la pénurie (mesures salariales, meilleures rémunérations des gardes de nuit et le week-end).  

L’avant-projet de loi évoque également une hausse des soins de ville, "dans un contexte de forte inflation tirant à la hausse certaines dépenses", comme l’indemnisation des arrêts maladie. 

Pour 2024, le Gouvernement table sur un Ondam de 254,9 milliards d’euros. 

Dans un amendement au projet de loi de programmation des finances publiques, en cours d’examen à l’Assemblée nationale, le Gouvernement avait indiqué que l’Ondam progresserait de 4,8% (hors Covid) cette année, contre 3,8% initialement prévus, et de 3,2% en 2024. "En pluriannuel, le taux de progression de l'Ondam serait ramené à 3,0% en 2025, puis à 2,9% en 2026 et 2027", indique l’avant-projet de loi. 

Le Gouvernement prévoit que le déficit de la branche vieillesse continue de se creuser comme prévu, mais moins vite qu'attendu dans la foulée de la réforme des retraites. Il devrait passer de -1,9 milliard en 2023 à -13,6 milliards en 2027. 

 

[avec AFP] 

3 commentaires
18 débatteurs en ligne18 en ligne
Photo de profil de Christiane Kouji
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 5 mois
Tout cela pour nous expliquer que nous devons servir de variable d'ajustement, d'où la revalorisation humiliante de 1.50€, car il faut bien que quelqu'un paie l'augmentation des dépenses de santé, et ...Lire plus
Photo de profil de Francoise Keromen -Becquet
92 points
Médecine du travail
il y a 5 mois
On a remboursé des tests covid pour aller au restaurant, en voyage , aux spectacles ! Quoiqu’il en coûte et on s’étonne !!!!!!!!...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
10,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 5 mois
YAKA..............mettre les chômeurs au boulot!...Lire plus
3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Médecin, seriez-vous prêt à déclarer les patients qui n'honorent pas leur rendez-vous à l'Assurance maladie ?

Vieuxdoc Attéré

Vieuxdoc Attéré

Non

Il faut déjà régler cela entre adultes responsables , base de la relation équilibrée médecin - patient et relation de confia... Lire plus

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…