Bloquer les récepteurs EP2 pour protéger le cerveau | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bloquer les récepteurs EP2 pour protéger le cerveau

L’inflammation au niveau du cerveau est un phénomène pouvant être particulièrement délétère, tant après un traumatisme cérébral qu’au décours d’une crise sévère d’épilepsie ou un accident vasculaire. Contrôler le processus inflammatoire semble possible grâce à la mise au point de médicaments bloquant sélectivement les récepteurs EP2 à la prostaglandine E2. L’équipe du Pr Raymond Dingledine (Emory University School of Medicine à Atlanta, Géorgie) avait déjà publié en 2010 les résultats de premiers travaux sur le potentiel neuroprotecteur de médicaments dont le mode d’action consisterait à bloquer les récepteurs EP2 à...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…