Le prélèvement nasopharyngé : pas dénué de risques ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le prélèvement nasopharyngé : pas dénué de risques !

L’Académie nationale de médecine attire l’attention sur les dangers, certes très rares, mais potentiellement graves, qui peuvent être liés aux prélèvements nasopharyngés, actuellement utilisés pour le diagnostic biologique d’une infection à Sars-CoV-2. Dans certains cas, ces prélèvements sont répétés et parfois effectués dans des conditions inadaptées, estime l’Académie. Dans la grande majorité des cas, les complications sont bénignes, représentées par un désagrément, voire des douleurs ou des saignements. Cependant , « de graves complications commencent à être décrites dans la littérature médicale depuis quelques semaines », affirme les académiciens dans...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…