VIH en France : des progrès trop lents | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

VIH en France : des progrès trop lents

Malgré une tendance générale à la baisse, certaines régions et groupes concentrent un nombre important de nouveaux diagnostics. L’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS) a publié le 8 juillet les dernières données épidémiologiques concernant l’évolution de l’infection par le VIH en France. Ce document dresse un tableau de l’infection entre 2013 et 2018. Il s’appuie sur l’ensemble des données issues des systèmes de surveillance, des enquêtes et des travaux de modélisation. Si un recul de l’épidémie est observé depuis 2020, les auteurs alertent sur...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…