Tiques : une appli pour s’informer et participer aux recherches | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Tiques : une appli pour s’informer et participer aux recherches

Une application originale, nommée Signalements-Tique, de type participatif, vient d’être lancée pour informer les promeneurs des risques dans leur région et collecter des données afin d’améliorer les connaissances pour prévenir les maladies transmises par ces insectes, en particulier la maladie de Lyme.

Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, et le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. Chez l’homme, elles sont responsables de la maladie de Lyme, qui concerne environ 27 000 nouveaux cas par an en France. Cependant, de nombreuses zones d’ombre persistent concernant la physiopathologie de ces maladies et leur prise en charge. C’est pourquoi des chercheurs (Anses de Maison Alfort, 94, Inra de Nancy, Ecole nationale vétérinaire d’Alfort) mènent actuellement divers travaux sur les tiques. Dans le cadre du projet Citique, ils ont développé avec des partenaires scientifiques un site web et une application appelés Signalements-Tique, qui permet de fournir des informations pratiques concernant les tiques telles que la façon de prévenir les piqures ou encore comment enlever une tique.

Signalements-Tique est un outil participatif : les personnes sont invitées à déclarer une piqûre ou celle d’un animal domestique, la géolocaliser, transmettre une photo et même envoyer les tiques aux équipes scientifiques... L’appli vise ainsi à fournir des cartes de présence de tiques qui serviront aux actions de prévention. Ces données collectées doivent permettre de mieux comprendre et donc mieux prévenir les maladies transmissibles par les tiques, notamment en répondant à certaines questions comme : peut-on se faire piquer en hiver et en été alors que les périodes propices sont le printemps et l’automne ? Y a-t-il des heures où les tiques sont plus actives et piquent davantage ? Est-ce qu’on se fait plutôt piquer dans les forêts, dans les parcs urbains ou dans nos jardins ? Quels sont les agents pathogènes les plus présents chez les tiques ? Dans quelles régions ? Les utilisateurs auront ainsi accès à des informations pratiques et à des conseils sur la conduite à tenir lors d’une piqûre de tique.

L’application Signalements-Tique est téléchargeable gratuitement sur les plateformes AppStore et PlayStore.

Sources : 

Communiqué de l’Inra, l’Anses, le Ministère des solidarités et de la santé, 17 juillet.

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…