PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Arrêt du tabac : le bénéfice cardiovasculaire se maintient en dépit d’une possible prise de poids

L’arrêt du tabac réduit les risques de maladies cardiovasculaires liés au tabac mais la prise de poids qui s’en suit est susceptible d’affaiblir ce bénéfice cardiovasculaire. Qu’en est-il exactement ? Pour s’en faire une idée, les données de la Framingham Offspring Study récoltées entre 1984 et 2011 ont été utilisées. A chaque examen, tous les 4 ans, l’interrogatoire portait sur le tabagisme et les patients étaient classés en fumeurs ayant récemment interrompu (<4 ans), fumeurs ayant interrompu depuis longtemps (>4 ans) et non fumeurs. C’est l’incidence sur 6 ans des...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…