Acides gras n-3 chez les patients à multiples facteurs de risque cardio-vasculaire : pas de réduction de la mortalité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Acides gras n-3 chez les patients à multiples facteurs de risque cardio-vasculaire : pas de réduction de la mortalité

Plusieurs essais cliniques ont montré que les acides gras polyinsaturés n-3 avaient un effet bénéfique en prévention secondaire chez les patients ayant eu un infarctus du myocarde ou une insuffisance cardiaque. Une équipe italienne a donc décidé d'évaluer quel était le bénéfice d'un tel traitement chez des patients ayant des facteurs de risque cardio-vasculaire multiples ou ayant déjà une athérosclérose vasculaire mais n'ayant pas eu d'infarctus du myocarde. Ils ont donc mis en place une étude contrôlée, en double insu contre placebo, dans laquelle ils ont enrôlé une cohorte de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…