Premières Assises nationales du don d’organes : des propositions pour faire évoluer le système actuel | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Premières Assises nationales du don d’organes : des propositions pour faire évoluer le système actuel

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le nombre de greffes d’organe a tendance à stagner faute de donneur, alors que la demande des malades est en augmentation. Et la pandémie liée au Covid a accentué ce phénomène. Ainsi, seulement 5897 greffes ont été réalisées en 2019 alors que 26.000 malades sont inscrits en liste d’attente. Et plus de 700 personnes sont décédées par manque de greffon. En cause, en particulier, le taux de refus qui s’élève à 32% environ en moyenne depuis 25 ans, alors que lorsque l’on interroge les Français, seulement...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…