Plus de douleurs thoraciques, moins de syndromes coronariens : le paradoxe de l’infection Covid-19 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Plus de douleurs thoraciques, moins de syndromes coronariens : le paradoxe de l’infection Covid-19

Organisées du 15 au 17 janvier 2021, les 31 es Journées européennes de la Société française de cardiologie ont dressé le bilan de l’actualité cardiologique, dans différentes affections. Les effets de l’infection Covid-19 y ont été également été discutés. En effet, les conséquences cardiaques de l’infection par le Sas-CoV-2 sont multiples et non encore totalement élucidées « Pendant la première phase de l’épidémie Covid-19, une baisse importante des hospitalisations en unités de soins intensifs cardiologiques a été observée en France : 2,6 patients jour contre 4,6 patients jour dans 9...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…