Inquiétude des allergologues sur l’accès aux traitements de désensibilisation | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Inquiétude des allergologues sur l’accès aux traitements de désensibilisation

Alors que s’ouvre aujourd’hui à Paris le Congrès Francophone d’Allergologie (CFA), l’ensemble de la communauté allergologique se mobilise pour que soit maintenu pour tous un accès aux traitements. En février dernier, la Haute autorité de santé (HAS) a rendu un avis préconisant un abaissement du remboursement des traitements de désensibilisation pour les maladies allergiques. Une décision incompréhensible pour les allergologues.

 

Les pathologies allergiques explosent. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) estime que « 25 à 30% de la population est allergique », un chiffre qui ne cesse de croître depuis plusieurs décennies et devrait atteindre, selon l’OMS, 50% d’ici 2050. Les allergies respiratoires sont au premier rang des maladies chroniques de l’enfant et de l’adolescent. Leur prévalence a triplé en trente ans en France et en Europe, et atteint 8 % pour l’asthme chez les enfants, et plus de 15 % pour les rhinites. La France compte ainsi 15 millions d’asthmatiques, dont 50 % d’origine allergique chez l’adulte et 80 % chez l’enfant. Et cette pathologie est à l’origine de 15 000 hospitalisations chaque année et de 1 000 décès annuels chez des personnes de moins de 65 ans, soit près de 3 morts par jour selon le livre blanc intitulé « Pour un plan d’action Allergies respiratoires sévères » et édité en 2017 par la Fédération française d’allergologie (Ffal).

 

Le sous-diagnostic est souvent de mise

 

Des avancées récentes ont ouvert la voie à une meilleure prise en compte de la prévalence de ces pathologies. Ainsi, en décembre 2016, un arrêté ministériel actait l’intégration de l’allergologie comme spécialité dans le cadre de la réforme des études médicales du 3e cycle. Une décision qui offrait des perspectives favorables à la prise en charge des patients allergiques les plus sévères. Les enjeux sont réels car...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…