fleche

Coqueluche : la flambée des cas se confirme

On assiste à un très fort rebond des cas de coqueluche en France. Ainsi, sur les 5 premiers mois de l’année, « 5 854 cas ont été diagnostiqués », contre 495 cas sur l'ensemble de 2023, 67 en 2022 et même seulement 34 en 2021, a indiqué le centre national de référence (CNR) de la coqueluche, à l'Institut Pasteur, confirmant des informations du Parisien.  Plus de 1 400 cas  ont été détectés en avril 2024 et plus de 3 000 en mai 2024, précise le CNR

05/06/2024 Par Dre Marielle Ammouche
Infectiologie
fleche

Une résurgence de cette maladie contagieuse était attendue. La coqueluche a, en effet, une épidémiologie cyclique avec des pics épidémiques survenant tous les 3 à 5 ans. Or la dernière épidémie datait de 2017-19. Mais c'est « un rebond assez explosif », a déclaré à l'AFP le directeur du CNR, Sylvain Brisse ajoutant « la période covid a retardé la reprise, là cela revient vraiment en force ».

Cette information confirme de premières données de Santé Publique France, datant d’avril. Une vingtaine de cas groupés avaient été rapportés dans 8 régions hexagonales, contre seulement 2 dans une seule et même région (Ile-de-France) et pour l’ensemble de l’année 2023. Ces clusters sont survenus surtout dans des collectivités (écoles maternelles, primaires, haltes-garderies et maisons maternelles), parfois aussi au sein de familles.

Plusieurs cas de coqueluche grave sont survenus chez des nourrissons, nécessitant une prise en charge en réanimation. 

Le CNR précise par ailleurs que deux souches résistantes aux macrolides ont été identifiées en France en février et avril 2024, alors qu'une seule souche résistante avait été identifiée jusqu'à présent, en 2011.

La recrudescence épidémique actuelle est présente sur l’ensemble du continent européen. Plus de 32 000 cas de coqueluche ont ainsi été recensés dans trente pays sur les trois premiers mois de 2024, plus que sur l'ensemble de l'année 2023 (plus de 25 000), selon un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) paru le 8 mai. Des épidémies importantes ont été signalées ces derniers mois en Croatie, au Danemark ou au Royaume-Uni et des hausses significatives de cas en Belgique, Espagne ou encore Allemagne. Cette épidémie a déjà entrainé 19 décès sur le continent, entre janvier 2023 et fin mars 2024, dont 11 chez des nourrissons et 8 chez des adultes de plus de 60 ans.

Références :

AFP. Communication du CNR de l'Institut Pasteur (juin 2024)

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

3 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Eric Bernard
1,4 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
"Ces clusters sont survenus surtout dans des collectivités (écoles maternelles, primaires, haltes-garderies et maisons maternelles". ça ne choque personne que les tranches d'âges touchées sont celles...Lire plus
Photo de profil de Karine O
3,6 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
peut être faudrait il revenir au calendrier vaccinal précédent tous les 10 ans...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17