Alimentation industrielle : ce qu'il faut changer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Alimentation industrielle : ce qu'il faut changer

Réduire les additifs, généraliser le logo Nutri-score, améliorer les repas en Ehpad… Voilà quelques-unes des recommandations faites par le rapport parlementaire sur l'alimentation industrielle, présenté ce mercredi. Les députés de la commission d'enquête sur l'alimentation industrielle ont présenté leur rapport ce mercredi. Les propositions visent à améliorer la fabrication des aliments, l'éducation ou la publicité. Parmi les mesures, le rapport propose notamment de réduire le nombre d'additifs autorisés dans les éléments transformés. D'ici 2025, il ne devrait y avoir que 48 additifs, dont seulement quatre d'origine chimique, contre 338 autorisés...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…