Coronavirus : les pharmacies françaises en pénurie de masques

27/01/2020 Par Louise Claereboudt
Santé publique
Alors que trois cas ont été identifiés en France, les pharmacies de l'Hexagone ont été prises d'assaut entraînant une pénurie de masques dans certaines officines.

  De nombreux citoyens ont cédé à la panique ce week-end et dévalisé les pharmacies françaises après l'annonce de trois cas de coronavirus sur notre territoire. Résultat : de nombreuses officines, principalement en Ile-de-France, se sont retrouvées en pénurie de masques de protection. Les citoyens se sont également arraché gels hydroalcooliques et spray atmosphériques.  

  "On ne trouve plus de masques de type FFP2 qui permettent aux soignants ou l'entourage d'un malade de se protéger du virus, a annoncé Martial Fraysse, ancien président de l'Ordre régional des pharmaciens d'Ile-de-France à 20 minutes. En revanche, on arrive encore à trouver des masques chirurgicaux basiques qui permettent aux personnes atteintes d'un virus de ne pas le transmettre aux autres, mais pas aux personnes saines de se protéger contre les infections extérieures." Les demandes de masques provenaient au départ surtout de membres de la communauté chinoise qui souhaitaient les utiliser pour eux ou les envoyer à leur famille. Mais rapidement, tous types de personnes ont été en demande.   Un achat inutile   Selon la ministre de la Santé, l'achat de masques est totalement "inutile". Lors d'un point presse dimanche 26 janvier, elle a indiqué qu'il n'y avait "aucune indication" pour la population française. Elle a rappelé que les masques bleus, dits chirurgicaux, servent aux malades pour éviter d'envoyer des microbes à leur entourage. Les masques de protection sont quant à eux "réservés aux personnes soignants", en contact avec des malades. "Nous avons des dizaines de millions de masques en stock en cas d'épidémie, a assuré la ministre. Si nous devions un jour nous devions proposer à telle ou telle population ou personne à risque de porter des masques, les autorités sanitaires distribueraient ces masques aux personnes qui auront ont besoin." Etienne Champion, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France, a également appelé sur les réseaux sociaux à ne pas acheter de masques pour constituer des stocks.  

  La pénurie ne devrait pas durer puisque les industriels ont annoncé un réapprovisionnement cette semaine, a indiqué Le Monde.    [avec lemonde et 20minutes]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17