Secret médical et violences conjugales : l'Ordre des médecins a tranché

30/12/2019 Par Aveline Marques
Déontologie
Le Conseil national de l'Ordre des médecins a donné son feu vert à la levée du secret médical pour les cas de violences conjugales, mais "en cas d'urgence vitale immédiate" uniquement.

Réuni en session plénière le 13 décembre, le Cnom a approuvé "à une très large majorité" l'évolution du code pénal portée par la proposition de loi sur les violences conjugales, informe l'instance par communiqué. Par dérogation au sacro-saint secret médical, elle permettrait au médecin de porter "à la connaissance du procureur de la République une information préoccupante relative à des violences exercées au sein du couple", "lorsqu’il a l’intime conviction que la victime majeure est en danger immédiat et qu’elle se trouve sous l’emprise de leur auteur". Le Cnom demande instamment aux parlementaires de préciser que "cette disposition s’applique en cas d’urgence vitale immédiate" uniquement.

Par ailleurs, deux conditions seraient à respecter : le médecin doit "s’efforcer d’obtenir l’accord de la victime majeure" et "en cas d’impossibilité d’obtenir cet accord, il doit l’informer du signalement fait au procureur de la République". L'Ordre réclame la désignation d'un procureur dédié aux violences conjugales, "à qui les signalements des médecins pourraient être adressés". A noter que cette évolution du code pénal n'entrainera pas de modification du code de déontologie.

 
 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17