CHU de Martinique : le pass sanitaire ne sera plus demandé aux soignants à l'entrée de l'hôpital

20/10/2021 Par Aveline Marques
Devant les fortes tensions générées par l'application de la loi sur l'obligation vaccinale, le CHU de la Martinique (CHUM) a lâché du lest en renonçant à exiger systématiquement la présentation du pass sanitaire du personnel à l'entrée de l'établissement. Des contrôles seront organisés. 

 

Quel que soit le statut de leur pass sanitaire, les agents du CHU de Martinique peuvent désormais librement accéder à leur poste, indique une note interne de la direction, datée du 18 octobre, et révélée par France info. "Par souci d'apaisement, la décision a été prise de ne pas faire de contrôle exhaustif à l’entrée du CHUM en y présentant des vigiles qui seront confrontés en permanence à des cas de non-respect du pass sanitaire", confirme le ministère des Outre-Mer, contacté par Le Parisien

Les agents qui ne sont toujours pas vaccinés -environ la moitié – sont "invités à réaliser un test de dépistage" et seront soumis à des contrôles, qui devraient concerner entre 10 et 15 personnes chaque jour. Les membres du personnel qui ne seraient pas en règle seront suspendus. A compter du 24 octobre, la loi sur l'obligation vaccinale sera appliquée et les agents concernés devront avoir effectué au moins une dose de vaccin.

Alors que ces dernières semaines ont été marquées par de vives tensions avec les anti-pass sanitaire (blocage des accès, affrontements…), la direction annonce la mise en place prochaine d'une médiation "pour permettre la mise en place d'une solution négociée". 

[avec la1ere.francetvinfo.fr et leparisien.fr

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17