15 degrés dans une chambre : l’hôpital forcé de rallumer le chauffage | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

15 degrés dans une chambre : l’hôpital forcé de rallumer le chauffage

Après deux semaines de polémique au GHT de Vire (Normandie), la direction de l’hôpital a décidé de rallumer le chauffage pour ses résidents d’Ehpad. Selon les syndicats, la température était descendue à 15 degrés dans certaines chambres. 

 

15 jours. C’est la durée pendant laquelle les résidents d’un Ehpad du GHT normand de Vire ont dû tenir sans chauffage, pourtant rallumé début septembre par le personnel soignant avant d’être coupé par la direction par souci d’économie. “Nous avons reçu des recommandations de sobriété énergétique de la part des services publics. Il s’agit de consignes nationales”, avait expliqué à l’époque le directeur du GHT pour justifier cette décision.  

Très vite, les syndicats ont dénoncé une forme de maltraitance, affirmant que le thermomètre avait relevé 15 degrés de la chambre de certains patients. Compte tenu de la météo normande, ils ont décidé, avec des familles de résidents, d’alerter des associations de patients qui ont écrit au procureur de la République de Caen ainsi qu’à l’ARS Normandie pour les informer de cette situation.

Face à l’ampleur de la polémique, la direction a donc rallumé le chauffage le 13 octobre dernier. 

[avec BFM TV

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…