Un an avec sursis requis contre un généraliste accusé d’agression sexuelle sur une patiente d’une vingtaine d’années  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un an avec sursis requis contre un généraliste accusé d’agression sexuelle sur une patiente d’une vingtaine d’années 

Le parquet de Bourges a requis, mercredi 3 mars, une peine d'un an de prison avec sursis et une interdiction d'exercer pour au moins deux ans à l'encontre d'un médecin généraliste soupçonné d'agression sexuelle sur une jeune patiente. 

Les faits remontent à 2017. Au mois de novembre, un médecin généraliste de Bourges (Cher) aurait agressé sexuellement l’une de ses patientes, alors âgée d’une vingtaine d’années. Il lui est notamment reproché des “massages” et des “baisers”. La jeune femme a immédiatement porté plainte après son rendez-vous.  

Le médecin, lui, conteste les faits et son casier judiciaire est vierge. L’Ordre des médecins du Cher avait indiqué avant le procès au tribunal correctionnel de Bourges qu'une sanction de "deux mois de suspension" à l'encontre du praticien avait été prononcée par sa chambre disciplinaire. Elle sera appliquée du 1er avril au 31 mai.  

Le jugement a été mis en délibéré au 12 mai. 

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…