Un "directeur d'études en cancérologie chinoise" condamné pour exercice illégal | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un "directeur d'études en cancérologie chinoise" condamné pour exercice illégal

Il recevait 30 patients par semaine, commentait les analyses médicales et prescrivait des compléments alimentaires. Un homme de 51 ans comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel de Nîmes. C'est la famille d'une patiente atteinte de cancer qui a dénoncé ce faux praticien auprès de l'Ordre des médecins. Le quinquagénaire, qui exerçait à Bagnols-sur-Cèze, affichait un "CV impressionnant en médecine", et cela sans avoir le baccalauréat, a relevé la magistrate du tribunal correctionnel. Diplômé d'un centre européen de médecine chinoise situé à Strasbourg, école non reconnue, il se disait notamment "directeur...
5 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…