PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Interne à 44 ans : portrait d'une future MG qui a la niaque

"Pur produit de l'échec scolaire", Aurore Canéla a attendu ses 38 ans pour réaliser son ambition : intégrer la fac de médecine. Refusant de bénéficier d'un quelconque "traitement de faveur", cette mère de deux enfants a jonglé entre les cours, les gardes et les allers-retours aux Pays-Bas, où son mari a été muté. Arrivée en 1ère année d'internat, elle se rêve "en vieux médecin de famille installé à la campagne".

 

"Je suis en 1ère année d'internat en médecine générale à la faculté de la Timone, à Marseille. Jusque fin avril, je suis en stage dans une clinique de soins de suite. J'ai 44 ans et j'ai deux enfants, deux garçons de 14 et 12 ans.

Avant de reprendre mes études de médecine, j'ai été infirmière pendant 10 ans. Pour passer le diplôme d'Etat d'infirmière, j'avais déjà dû reprendre des études. J'avais arrêté après le bac. Je viens d'une famille où les études ne sont pas valorisées : c'est pour les fainéants qui ont envie de rester assis derrière un bureau... Aller travailler avec ses mains, ça c'était bien ! J'étais un pur produit de l'échec scolaire. J'ai eu un cursus chaotique. Je suis passée par le BEP agricole, avant de passer un bac technologique. J'ai fait des tas de boulots, comme tirer des palettes à Auchan, jusqu'au jour où j'ai rencontré mon conjoint avec qui je suis depuis 20 ans. J'avais envie de faire des études, mais je ne me l'étais jamais accordé. Et là j'ai fait l'école d'infirmière.

J'ai effectué une grande partie de ma carrière d'infirmière en chirurgie dans une clinique parisienne. J'ai adoré être infirmière. Quand on me dit « t'as fait médecine parce que t'aimais pas faire infirmière », c'est faux ! Je voulais plus : je voulais comprendre ce que je faisais et avoir les bonnes armes pour être décisionnaire.

 

"Je comprends pas, t'as déjà un métier"

 

L'idée de faire des études de médecine m'est venue petit à petit, à chaque fois que je sortais courir... Naïvement, je me disais...

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…