Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes

L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) a été votée à la majorité ce mercredi 22 janvier par les sénateurs
L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) a été votée à la majorité ce mercredi 22 janvier par les sénateurs, qui n’ont toutefois pas adopté son remboursement à toutes les femmes, le double don de gamètes et la PMA post-mortem. 

 

Le Sénat, à majorité de droite, a voté mercredi 22 janvier au soir, l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, mesure emblématique du projet de loi bioéthique, mais veut limiter son remboursement par la Sécurité sociale aux PMA à caractère "médical". Les sénateurs ont voté à 160 voix contre 116 le premier article de ce texte, qui consacre une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, avec l'élargissement de la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires.

Les LR ont majoritairement voté contre l'article (87 contre 22), tout comme l'Union centriste (20 contre 14) alors que les groupes de gauche et LREM ont dans l'ensemble soutenu la mesure. Portée par la droite, la limitation du remboursement aux PMA fondées sur "critère médical", après constatation d'une infertilité, modifie toutefois significativement le projet de loi voté à l'Assemblée mi-octobre. De facto, cela conduirait à priver de prise en charge les lesbiennes et les femmes seules, une atteinte "au principe d'égalité et de solidarité" dénoncée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. 

Le sujet a donné lieu à de vifs échanges juste avant le vote de l'article 1. "Je ne vois pas la légitimité d'un financement par l'assurance maladie de quelque chose qui ne relève en aucun cas d'une indication médicale", a soutenu Philippe Bas le président LR de la commission des Lois.

Les sénateurs opposés à l'extension de la PMA ont également dégainé leurs arguments : risque de...

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…